Somatic Experiencing®


Qu’est que la Somatic Experiencing® ?

Il s’agit d’une approche qui aide la personne qui s’y prête à auto-réguler son système nerveux. Nous avons tous vécu au cours de notre vie des situations dans lesquels nous nous sommes sentis déstabilisés, impuissants ; des expériences de vie traumatisantes dans lesquelles nous avons eut l’impression de perdre tous nos moyens et qui peuvent avoir été ressenties comme une menace à notre survie. Ces expériences peuvent laisser des traces bien inscrites dans le corps et entraver le bon fonctionnement du système nerveux. S’ensuit alors toutes une kyrielles de difficultés d’ordre émotif, mental et physiologique. Ce sont les conséquences d’un traumatisme.

 

Comment survient le trauma ?

Que fait la souris juste avant de se trouver coincée dans les pattes du chat ? Elle fait la morte. Que faisons-nous, humains, lorsque nous sommes confrontés à un danger qui dépasse notre capacité à y faire face, que nous ne pouvons ni combattre, ni fuir ? Nous aussi, nous nous figeons. C’est la dernière réponse instinctuelle dont nous disposons. Contrairement à l’animal par contre qui une fois passé le danger sort de son figement et reprend le cours normal de sa vie, l’humain ne s’en sort pas aussi facilement. Quelque chose peut rester figé en lui et c’est souvent le cas. Un trauma est cette anesthésie physique et psychologique qui donne lieu à une “dissociation”. La dissociation bien qu’elle permette de supporter l’insupportable a des conséquences importantes sur l’organisme. L’énergie qui n’a pu être déchargée lorsque l’évènement est survenu reste piégée dans notre organisme.

Selon l’Américain Peter A. Levine, fondateur d’une méthode thérapeutique de résolution du traumatisme appelée Somatic Experiencing (SE), le corps qui a subit un trauma se désorganise, perd de la résilience, éprouve de la difficulté à auto-réguler son système nerveux. Il en résulte des symptômes somatiques, comportementaux et relationnels : sentiment d’oppression, honte, culpabilité, difficultés d’entrer en relation, peurs déraisonnables, douleurs chroniques, anxiété, dépression, insomnie, irritabilité, problèmes digestifs, tensions physiques, dissociation, etc. La personne traumatisée perd de sa capacité à être présente à elle-même et à son environnement.

Chacun de nous a vécu au moins une expérience traumatisante au cours de sa vie. Que ce soit la naissance, de la maltraitance, des abus sexuels, un incendie, une inondation, une catastrophe naturelle, un accident, une chute, une anesthésie ou une opération chirurgicale. Tout ce que le corps a ressenti comme une menace à laquelle il n’a pas pu réagir par la fuite ou le combat est potentiellement traumatisant.

 

Le corps connaît la solution

Le traumatisme n’est pas une condamnation à vie puisqu’il n’est pas lié à l’événement vécu mais à la trace qu’il a laissée. Et cette trace, nous pouvons la transformer. Chaque corps dispose d’une capacité instinctuelle à se guérir. Le praticien en SE aide la personne qui le consulte à participer activement à cette guérison. Il l’accompagne dans une exploration physiologique afin que soit reconnu les endroits du corps qui sont figés et ceux qui peuvent servir de ressource. Ce jeu de ”pendulation” entre les zones de figement et les zones de ressourcement favorise une régulation progressive du système nerveux. Le but de la SE est de rompre le cercle vicieux du traumatisme en découplant la peur de l’immobilité.
Loin de promettre de nous libérer de tous nos traumas, l’expérience somatique nous propose de remettre du mouvement là où nous nous sommes figés afin de libérer l’énergie vitale et de favoriser une vie mieux équilibrée et une plus grande capacité à faire des choix.

Pose1

«Ne pense pas à l’avenir. Sois présent à cette minute. Ne pense pas au passé. Sois présent à cette minute.»
Baba Ram Dass

Pose2
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone